La sous-performance est massive pour les fonds actifs d'actions françaises

Mauvais temps pour la gestion active. Selon S&P Dow Jones Indices, près de 86 % des fonds d'actions françaises gérés activement font moins bien que leur indice de référence sur 10 ans. Pire encore: quelle que soit la catégorie de fonds, la sous-performance des fonds a tendance à s'accroître avec le temps.

La nouvelle étude Spiva de S&P va apporter de l'eau au moulin de la gestion passive. En effet, près de 86 % des fonds d'actions françaises gérés activement font moins bien que leur indice de référence sur les 10 ans au 30 juin 2016, selon S&P Dow Jones Indices. S&P indique avoir étudié 230 fonds au début de la période, dont plus de 97% étaient encore ouverts au bout de 10 ans. Même si ce score est horriblement élevé, il reste bien inférieur à celui des fonds actions américaines vendus en Europe qui, sur 10 ans, ne sont plus de 99% à sous-performer !

Les fonds sur les actions internationales et émergentes libellés en euros semblent aussi apporter peu de valeur face à la gestion passive puisqu'ils sont respectivement plus de 98 % et près de 97 % à échouer dans leur mission de battre l'indice. Parmi les fonds libellés en euros, ce sont ceux investis en actions italiennes qui s'en tirent le mieux puisque «seulement» un peu plus de 74 % d'entre eux sous-performent. Et sur cinq ans, le ratio est de 50/50, alors que, pour les actions françaises, plus de 80 % des fonds ne battent pas leur indice.

Quelle que soit la catégorie de fonds, la sous-performance des fonds a tendance à s'accroître avec le temps. Ainsi, pour les actions françaises, elle n'est «que» de 56 % environ sur une période d'un an (à fin juin). Ensuite, elle passe à 69 % sur trois ans, puis à 80 % et 86 % sur cinq et dix ans. S&P observe en outre que la sous-performance des fonds actions françaises sur un an a augmenté puisque, en 2015, 44,7 % des fonds n'avaient pas battu leur indice.

Enfin, la performance moyenne des fonds français gérés activement est également inférieure à l'indice de référence: sur cinq ans, les fonds à gestion active ont réalisé en moyenne une performance de 5,6% alors que l'indice S&P France BMI a enregistré une performance annuelle de 6,4%.  Sur dix ans, les fonds actifs ont dégagé +2,6%, contre +3,4% pour l'indice de référence