La préconisation du produit structuré n’était pas adaptée au profil de la cliente

Alors que le dossier n’a pas pu aboutir dans le cadre d’une médiation de l’AMF, le tribunal de commerce de Paris a sanctionné la société de conseil mise en cause en mai 2016.

Un particulier a souscrit en 2011, sur les conseils de France Finance Investissement un produit structuré « Phoenix Autocar Worst of Crédit Agricole Veolia Axa » pour un montant avoisinant 20.000 euros.

En 2014, cet épargnant n’ayant perçu aucun coupon sur ce produit, voit son portefeuille valorisé près de 11.000 euros.

Il a tenté une médiation auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui n’a pu aboutir avant d’agir en justice.