La pierre papier fait le plein

La collecte des SCPI dépasse les 4 milliards d'euros au premier semestre 2019, en hausse de près de 80 % par rapport au premier semestre 2018.

Les SCPI tutoient à nouveau les sommets. Au cours du premier semestre 2019, elles ont collecté un total inédit de 4,3 milliards d’euros, « soit une progression de 78 % par rapport au premier semestre 2018 qui totalisait 2,4 milliards euros » selon l’Aspim. Le volume record du premier semestre 2017 (3,8 milliards d'euros) est dépassé de 12 %.

« L’année 2019 s’annonce d’ores et déjà comme historique pour les SCPI. Sur une année glissante, leur collecte nette avoisine les 7 milliards d’euros et leurs investissements totalisent 7,5 milliards d’euros », selon l'association. La capitalisation des SCPI dépasse désormais les 60 milliards d’euros (52,8 milliards au premier semestre 2018).

Au cours de ce semestre, les SCPI ont réalisé pour un total de 3,6 milliards euros d’acquisitions et 568 millions d’euros de cessions. Les acquisitions se sont orientées principalement vers les bureaux (62%), les locaux commerciaux (11%), et l’hôtellerie (7 %), d’abord en l’Ile-de-France (47 %, dont 16 % à Paris) puis à l’étranger (34 %, dont la moitié à destination de l’Allemagne) et en régions (19 %). Les cessions ont concerné essentiellement des bureaux franciliens situés en dehors de Paris (59 %).

Côté OPCI grand public, la tendance est également à la hausse, quoique d'une moindre mesure : 1,23 milliard d’euros ont été collectés durant les six premiers mois de l’année, contre 1,13 milliard un an auparavant, soit une progression de 9 %. Sur 12 mois, la collecte des OPCI s’est ainsi établie à 2,25 milliards d’euros. Au total, la collecte nette cumulée des SCPI et OPCI a atteint 5,5 milliards d’euros au cours du 1er semestre 2019, soit une hausse de 56 % par rapport aux six premiers mois de 2018 (3,5 milliards d’euros).