La gestion active au secours des indices en berne

Si fin 2015, tout semblait militer en faveur d’une hausse des actions européennes, rien ne s’est passé comme prévu
La baisse du prix des matières premières en début d’année, le Brexit... autant d’éléments qui ont fait chuter les indices boursiers

Il n’y a pas d’année facile en Bourse. Fin 2015, l’optimisme était de mise sur les actions européennes : la croissance, même modeste, se confirmait sur le Vieux continent, les profits des entreprises étaient attendus à la hausse et la valorisation relative des marchés américains et européens semblait militer en faveur de ces derniers.