Marché de l’art

La France à la peine au regard du marché mondial

Fabien Bouglé, consultant en gestion de patrimoine artistique, Saint Eloy Art Wealth Management
L’Hexagone souffre d’un environnement juridique trop restrictif pour que le marché de l’art puisse se développer activement
Le pays reste à la traîne par rapport à d’autres places mondiales qui ont su tirer parti du dynamisme du secteur

Alors que le marché de l’art mondial connaît un essor incroyable avec une année record en termes de produit de vente aux enchères (lire p. 30), la France reste à la quatrième place mais très en dessous des autres pays. On retrouve en tête la Chine, puis les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.