La fintech française lève plus d’argent qu’en 2019

Alexandra Oubrier
L’Observatoire de la fintech du premier semestre 2020 montre un dynamisme du financement, notamment grâce aux investisseurs étrangers.
(Adobestock)

La crise sanitaire n’a pas vraiment ralenti le rythme des levées de fonds des fintech françaises. Peut-être a-t-elle décalé quelques transactions… Au  premier semestre 2020, elles ont ainsi collecté 496 millions d’euros, soit une progression de 12% par rapport au premier semestre 2019, en 36 opérations contre 45 durant la même période l’année dernière.