La course à la taille dans la gestion d’actifs profite peu à la France

Willis Towers Watson note que les très grands gestionnaires américains continuent de prendre des parts de marché.

L'Agefi Quotidien