La Caisse des dépôts met 26 milliards d’euros sur la table pour une relance durable

Laurence Pochard
L’institution augmente sa force de frappe sur quatre axes jugés prioritaires, en affermissant sa posture d’investisseur responsable pour redresser la France après le choc lié à la pandémie de Covid-19.

Un effort considérable. La Caisse des dépôts a détaillé son plan d’investissement pour la relance post-Covid. Il comprend 26 milliards d’euros de fonds propres dont 80% ont vocation à être mis au travail en deux ans. Il s’agit de «nouvel argent», selon le directeur général de la Caisse Eric Lombard, les 26 milliards annoncés représentant la moitié des fonds propres de la CDC. Alors que la planification initiale des investissements en capital était de 4 milliards par an, elle passe à 10 milliards par an pendant deux ans.