La BCE peine toujours à convaincre totalement

Fabrice Anselmi
Après les rachats massifs de la banque centrale, les marchés attendent de nouvelles actions budgétaires.

Après un net recul à l’ouverture des marchés, les rendements des emprunts d'Etat de la zone euro sont finalement remontés dans la journée de jeudi, malgré le nouveau Programme d'achat d’urgence pandémique (PEPP), d'un montant de 750 milliards d'euros, dévoilé tard la veille par la Banque centrale européenne (BCE) afin de soutenir les dettes souveraines, dont les émissions devraient augmenter considérablement si les plans de soutien de l'économie sont confirmés.