iM Square se dote d'une couverture européenne et enrichit son offre

L'acquisition d'une société de gestion à Paris donne désormais les moyens à iMSquare de donner accès à des acteurs européens à des sociétés de gestion internationales de qualité. Justement, la société de Philippe Couvrecelle et de Jean Maunoury viennent de prendre une nouvelle participation chez un gestionnaire américain, spécialiste du crédit.
Fotolia

iM Square tisse sa toile, tant en Europe qu’à l’international. De ce côté-ci de l’Atlantique, la société cofondée par Philippe Couvrecelle et Jean Maunoury, respectivement ancien président du directoire et ancien responsable de la stratégie chez Edmond de Rothschild Asset Management, vient, sous réserve de l’agrément de l’Autorité des marchés financiers, de prendre la totalité du capital d’une société de gestion française, Montmartre AM. Rebaptisée iM Global Partner Europe, la société va permettre à iM Square de devenir une plate-forme européenne d’investissement et de développement dédiée à la gestion d’actifs.

Cette «première» n’est pas vraiment surprenante dans la mesure où Philippe Couvrecelle avait déjà fait état cet été de sa volonté de trouver une société de gestion dans l’Hexagone pour participer activement au développement de son entreprise. Le Brexit et la volonté de l'AMF et de l’association française de la gestion financière (AFG) en faveur de la place financière de Paris ont néanmoins permis de donner encore plus d’ampleur au projet. Dans ce cadre, iM Square prévoit non seulement de renforcer les équipes de la société de gestion en France et de développer ses moyens techniques.

Outre un directeur commercial, un directeur des risques devrait être rapidement recruté. Par ailleurs, la gamme existante de fonds obligataires court-terme devrait également être étoffée. Enfin, comme Philippe Couvrecelle l’avait annoncé, iM Global Partner Europe va permettre de créer des fonds de droits français dont la gestion sera déléguée aux partenaires de iM Square.

Tout d'abord, le spécialiste de la gestion actions «croissance » Polen Capital, dont iM Square détient 20% du capital, auquel il faut désormais ajouter un nouvel acteur. En effet, autre nouveauté, iM Square a poursuivi ses emplettes aux Etats-Unis et vient d’acquérir une participation de 45% dans Dolan McEniry Capital Management. Créée en 1997 par Daniel Dolan, cette société de gestion indépendante spécialisée dans la gestion obligataire américaine crédit - investment grade et high yield affiche une gestion fondamental value et gère aujourd’hui 5,8 milliards de dollars via cinq stratégies dont une « Core Plus », une autre à duration courte et une autre intégralement investie sur les obligations à haut rendement. En pratique, la société de gestion fournit des services de gestion à des fondations, des fonds de pension d'entreprise et publics, des comptes Taft-Hartley, des fonds souverains et des investisseurs privés. A noter que l’entrée au capital d’iM Square s’accompagne également de celle, pour la première fois, des cadres dirigeants de l’entreprise.

Dans un autre genre, l’année 2017 pourrait être marquée par l’arrivée d’un quatrième investisseur international au capital d’iM Square afin de soutenir les projets de développement de la plate-forme, dont le rythme sera appelé à s’accélérer dans les prochains mois. Interrogé par L’Agefi Actifs, Philippe Couvrecelle n’a pas caché que sa préférence irait vers un acteur important de l’industrie financière comme un fonds de pension. Une fois de plus, le responsable lorgne l’ouest, les Etats-Unis ou le Canada, a-t-il précisé.

Cette volonté d’ouvrir le capital de iM Square à un nouvel acteur n’est pas sans importance. Elle signifie, entre autres, une dilution des actionnaires fondateurs que sont Amundi, la société d'investissement Eurazeo et le groupe d’investissement Groupe Dassault/La Maison. Pour autant, elle semble en phase avec les ambitions d’iM Square d’investir 250 millions d’euros dans les trois années à venir au travers de cinq à sept investissements, principalement aux Etats-Unis, mais également en Europe et en Asie dans des sociétés de gestion, entrepreneuriales en croissance et déjà matures rentables et reconnues sur leur marché local.