Gestion de patrimoine

Des recrutements sélectifs laissant la part belle à l'expérience

Le secteur recrute mais les exigences des employeurs se sont resserrées avec la crise financière sur des profils expérimentés au détriment des jeunes diplômés, privilégiant les compétences en interne Une période qui ouvre d’importants défis pour les directions des ressources humaines, qui doivent trouver le moyen de conserver leurs talents, et notamment les jeunes générations en quête de valeurs nouvelles.

La sphère du patrimoine, au ralenti en 2009, semble redonner des signes positifs. Les rémunérations restent au point mort cette année encore, mais le marché n’est néanmoins pas inexistant. Il ne l’a jamais été d’ailleurs, la profession ayant maintenu un flux de recrutements relativement stable et supérieur à la moyenne du secteur financier. En revanche, les établissements bancaires font preuve d’une sélectivité très forte dans le choix des profils qu’ils recherchent en externe, favorisant, si possible, la promotion interne.