Marchés

De nouvelles tensions post électorales

Le résultat des élections européenne n’a pas provoqué de drame, mais la situation politique n’apparaît pas plus apaisée
Les indices, plutôt que de saluer un résultat sans réelle mauvaise surprise, s’inquiètent de la fragmentation résultant du scrutin
Adobe Stock

Attendus fébrilement, les résultats des différents scrutins en Europe ont provoqué un soulagement, du moins dans un premier temps. La vague populiste n’a pas déferlé avec autant de violence que redouté sur le Parlement européen. Avec un total de 23 % des députés, les partis de droite souverainiste et nationaliste (7,7 %) et l’extrême droite (15,3 %), restent encore très loin de la majorité, d’autant que les dissensions existant entre eux rendent difficile, voire impossible,  toute coalition issue de ces partis. Cependant, un danger peut en cacher un autre, ou comme ici, plusieurs.