Marchés d’actions

Coup de semonce

Entre les ponts du mois de mai, la bourse de Paris a connu plusieurs séances de fortes turbulences
La surprise est, encore une fois, venue d’un tweet de Donald Trump relançant ses désaccords avec la Chine

A croire  que les marchés attendaient ce moment. Le 6 mai au matin, entre les ponts du printemps, la bourse de Paris a ouvert en forte baisse. Les opérateurs ont, une fois de plus, été surpris par une sortie du président américain Donald Trump sur twitter pendant le week-end. Alors que Washington et Pékin travaillent sur un accord commercial entre les deux pays, le locataire de la Maison blanche a menacé de faire passer de 10 % à 25 % les droits de douanes sur 200 milliards de produits chinois.