SCPI

Corum anticipe des rendements conformes à ses objectifs

La société de gestion immobilière s'attend par ailleurs à un rendement moyen autour de 4,1% à 4,2% pour l'ensemble des SCPI en 2019, légèrement en-dessous des 4,35% enregistrés l'année précédente.

Jean-Loup Thiébaut (Newsmanagers) et Léo Monégier (L'Agefi Actifs)

Le gérant de SCPI Corum a présenté jeudi 28 novembre ses perspectives de rendement et de collecte du secteur d'ici décembre, ainsi que sa stratégie à court terme. Le président, Frédéric Puzin, a déclaré anticiper à l’instar d’autres spécialistes du secteur, une collecte record d'environ 8 milliards d'euros sur les SCPI, ainsi qu'un rendement moyen annuel autour de 4,1% à 4,2%, légèrement en-dessous des 4,35% enregistrés 2018.

Il a également évoqué les perspectives de rendement de ses deux SCPI. Après avoir affiché des performances records l’an passé, les SCPI de rendement Corum Origin et Corum XL devraient rentrer dans le rang, en étant plus proches des objectifs visés, à respectivement 6 % (après 7,28 % en 2018) et 5 % (7,91 % en 2018). Ce qui serait un retour à la normale après une année « exceptionnelle » : le gérant avait en effet opté pour une distribution de l’intégralité du résultat en 2018. Ainsi, les souscripteurs avaient reçu, en plus du dividende ordinaire, de la plus-value de cession d’immeuble et le report à nouveau (RAN).

Interrogé sur les investissements de Corum XL, Frédéric Puzin a révélé que le véhicule était composé à 65 % d'actifs situés au Royaume-Uni. Un « pari » mis en place quelques temps après les débuts du processus de Brexit, la société étant convaincue des excès négatifs des marchés immobiliers et de la devise britanniques au regard de la situation politique. Il a cependant admis qu'il était prêt à céder ces investissements dès que possible.

L'objectif de rendement de Corum Eco, le fonds obligataire du groupe, est quant à lui attendu à 4% cette année (5,45% l'an passé). La société de gestion immobilière a enfin profité de ces échanges avec les journalistes pour annoncer le lancement d'un nouveau produit début 2020, sans toutefois révéler le contenu de la stratégie, qui se voudra « différentiante ».