Carmignac ouvre un nouveau chapitre de son histoire

Les actifs sous gestion qui, depuis 2012, se maintenaient entre 50 et 56 milliards d'euros, ont terminé l'année 2018 à 42 milliards d'euros contre 56 milliards d'euros à fin 2017.

Par Newsmanagers

Une année charnière. L'année 2018 marque un tournant dans l'histoire de Carmignac qui célèbre cette année son trentième anniversaire. Edouard Carmignac, l'emblématique fondateur et responsable des investissements de la société éponyme, a décidé de prendre du recul. "C'est avec grand plaisir que je délègue mes pouvoirs à Rose Ouahba et David Older", a déclaré ce 24 janvier Edouard Carmignac, à l'occasion d'un point de presse où sa présence n'est pas si fréquente. Le 22 janvier, dans une lettre adressée aux professionnels et aux porteurs de parts du fonds Carmignac Patrimoine, Edouard Carmignac, avait annoncé qu'il confiait 100 % de la gestion de son flagship Carmignac Patrimoine à ses associés Rose Ouahba, responsable de la gestion obligataire, et David Older, responsable de la gestion actions. Le passage de témoin sera progressif, a toutefois souligné le responsable qui compte ainsi se concentrer sur sa fonction de responsable des investissements.

Cette évolution s'accompagne de la mise en place d'un comité d'investissement stratégique avec notamment l'objectif d'une meilleure mise en oeuvre des convictions de la société de gestion. "Ces dernières années, nous avons enregistré des performances décevantes. Nous avons voulu en comprendre les raisons. Nous avons continué de produire des analyses pertinentes, nous en avons extrait des convictions clé tout à fait justifiées mais nous ne les avons pas mises en oeuvre de façon correcte", a expliqué Didier Saint-Georges, managing director, responsable du comité d'investissement. Le nouveau comité devrait ainsi permettre d'arrêter des convictions top down de moyen terme, selon un processus de sélection discipliné et un suivi des positions, de minimiser les interventions de court terme, qui ont desservi la performance, et enfin de s'assurer que les conclusions des analyses sont bien reflétées dans les portefeuilles.

Le comité comprend cinq membres : Edouard Carmignac, Rose Ouahba, David Older, Frédéric Leroux, responsable de l'équipe Cross Asset, et Didier Saint-Georges. Au rythme d'une réunion hebdomadaire, le comité pourra être amené à formuler des recommandations. Mais il ne s'agit pas d'une instance de décision. Rose Ouahba et David Older seront responsables à 100% de leurs décisions d'investissement. "Il ne s'agit pas d'un outil de consensus. Mais ce sera un puissant outil de conseil", a souligné Rose Ouahba. Et Edouard Carmignac, libéré de la gestion opérationnelle de Carmignac Patrimoine et du fonds Carmignac Investissement, dont il a confié la gestion à David Older en septembre dernier, pourra dans ce cadre redonner un nouveau élan à son flair légendaire!

En attendant, l'année 2018 aura vu les encours de Carmignac chuter dans des proportions jamais vues depuis plusieurs années. Les actifs sous gestion qui, depuis 2012, se maintenaient entre 50 et 56 milliards d'euros, ont terminé l'année 2018 à 42 milliards d'euros contre 56 milliards d'euros à fin 2017. "Nous avons perdu 9 milliards d'euros sous forme de rachats", a précisé Didier Saint-Georges. Et le fonds Carmignac Patrimoine, qui avait culminé à 30 milliards d'euros, s'inscrivait fin décembre à 14,45 milliards d'euros...