BNP Paribas veut doubler ses investissements dans le non-coté

Amélie Laurin
La banque compte atteindre 4 milliards d'euros d'interventions en fonds propres auprès des PME et ETI françaises d'ici à 2024. La moitié proviendra de sa filiale BNP Paribas Développement
BNP

La crise de 2009 avait poussé les banques françaises à se désengager en partie du capital-investissement pour compte propre, pénalisé par la réglementation Bâle 3. Celle de 2020 pourrait au contraire les inciter à miser davantage sur une classe d’actifs aux rendements potentiels attractifs, en une période de taux d'intérêt durablement bas.