Alerte AMF / ACPR

Bitcoins : un actif déréglementé et hautement spéculatif

Dans un communiqué commun daté du 4 décembre, l'AMF et l'ACPR mettent en garde les épargnants sur les risques que présentent les achats en bitcoins. La forte volatilité de ces « crypto-actifs » qui s'échangent en ligne en dehors de tout marché réglementé inquiète les autorités.

Compte tenu de la brutale appréciation du bitcoin ces dernières semaines et de son importante volatilité, l'AMF et l'ACPR appellent à la vigilance les investisseurs qui seraient tentés par l'aventure des « crypto-actifs ».

Premier rappel, c'est à tort que ces actifs sont qualifiés de « crypto-monnaies » ou monnaies « virtuelles ». Ceux-ci ne bénéficient d'aucune réglementation spécifique, ni d'aucun statut. Ce n'est au sens juridique du terme ni une monnaie, ni un instrument financier, ni un moyen de paiement. « Son fonctionnement s’appuie sur un réseau sans intermédiaire et il ne bénéficie pas d’un cours légal contrairement aux monnaies émises par les banques centrales », souligne le communiqué.

En investissant sur des bitcoins, les épargnants doivent garder à l'esprit qu'ils « s’exposent à des risques de perte très élevés en cas de correction à la baisse et ne bénéficient d’aucune garantie ni protection du capital investi ».

Mais toujours prudentes, les autorités précisent que la technologie de la blockchain - sur laquelle repose les bitcoins - offre tout de même de nombreuses possibilités et participe au développement de l'innovation.

 

Lire le communiqué ici.