Bercy libère un peu plus le financement participatif

Agefi Quotidien
Emmanuel Macron a présenté hier les principales évolutions réglementaires à venir : bon de caisse nouvelle formule, relèvement du plafond en crowdequity.
REA

Tête d'affiche des Troisièmes Assises de la finance participative, Emmanuel Macron, qui défend «une régulation proportionnée, nourrie de l'intelligence des acteurs», a réservé hier à son auditoire plusieurs annonces d'ordre réglementaire. Heureuse surprise, pour le métier de l'investissement en capital (crowdequity), le plafond par projet passera de 1 million à 2,5 millions d'euros sur douze mois, sans prospectus.