Assurance vie : les assureurs sont solvables

L’ACPR vient de rendre son travail. Verdict, la solvabilité s’est renforcée de manière significative en 2017.
Pierre Chiquelin

Au bilan, l’assurance vie a connu une augmentation de 1,7 % de son chiffre d’affaires entre 2016 et 2017. Cette tendance positive est également observée chez les groupes (+1,2 % par rapport à 2016). Ce sont, en grande partie, les acceptations en réassurance qui portent le taux de croissance, puisque celui-ci est ramené à +0,1 % (+0,1 % pour les groupes) si l’on considère seulement les affaires directes.

Sur les supports rachetables, l’année 2017 présente la collecte nette totale la plus faible sur les 5 dernières années (+5 milliards €) en raison de la décollecte nette observée –à un niveau historique– sur les supports en euros (-19,4 Md€), plus que compensée toutefois par une collecte nette record sur les supports en unités de comptes (+24,4 milliards €). 

De ce fait, le recul du poids des supports en euros (au profit des supports en UC) permet pour les assureurs vie de réduire l’impact des taux bas sur la rentabilité de leur activité.

La solvabilité, mesurée par le taux de couverture du capital de solvabilité requis (ou SCR en anglais) s’est significativement renforcée en 2017. Au 4ème trimestre, les taux de couverture moyens s’établissent à 234 % pour les organismes et à 212 % pour les groupes (soit une augmentation de 12 points de pourcentage par rapport à la même période de 2016 pour les organismes et de 10 points de pourcentage pour les groupes).

Source : rapport ACPR