Allfunds choisit la Bourse pour continuer à grossir

La rédaction
Les actionnaires de la plateforme de distribution de fonds, dont BNP Paribas, vont céder 25% du capital sur Euronext Amsterdam.

Le principe de l’opération avait fuité depuis plusieurs semaines. Allfunds Group a officialisé le 7 avril son intention d’introduire 25 % de son capital sur Euronext Amsterdam. L’opération se fera par le biais d’un placement privé d’actions existantes détenues par LHC3, une société indirectement contrôlée par les fonds gérés par des filiales de Hellman & Friedman et du fonds singapourien GIC, ainsi que par BNP Paribas Securities Services et Credit Suisse.

Allfunds se présente comme une plateforme wealthtech qui met en relation les sociétés de gestion et les distributeurs de produits financiers, en combinant tous les services dont ces professionnels ont besoin (distribution, négociation, conservation et administration de titres), ainsi que des solutions numériques (données et analyse). Le groupe est présent dans 59 pays.

Fin 2020, ses encours sous administration s’élevaient à 1.200 milliards d’euros, deux fois plus qu’en 2019. Ses revenus ont progressé de 35% à 370 millions d’euros en 2020, et son Ebitda a atteint 263 millions d’euros (+23%).

«Cette cotation nous offre la flexibilité nécessaire pour accélérer la transformation numérique du secteur de la gestion de patrimoine et la croissance de notre plateforme mondiale, la meilleure de sa catégorie», a assuré dans un communiqué Juan Alcaraz, le fondateur et directeur général d'Allfunds, qui compte s'appuyer sur cette cotation en Bourse pour renforcer la politique d'acquisitions.

La société madrilène a été créée par les banques italienne et espagnole Intesa Sanpaolo et Santander. En 2017, les deux établissements ont cédé leurs participations à Hellman & Friedman et à GIC dans une opération qui avait valorisé Allfunds à 1,8 milliard d’euros. En 2019, BNP Paribas Securities Services et BNP Paribas Asset Management sont entrés au capital à hauteur de 22,5%. Credit Suisse avait pris 18% du capital la même année à l’occasion de la cession à Allfunds de sa plateforme de sélection de fonds Investlab.

Selon Reuters, Allfunds vise une valorisation de plus de 7 milliards d'euros, ce qui ferait d’elle l’une des plus grosses introductions en Bourse en Europe cette année, avec celles déjà réalisées par Deliveroo et Vantage Towers, et le projet du groupe de laboratoires d’analyses biologiques Synlab.

Il s'agit également d'une victoire pour Amsterdam, qui confirme son statut de place de référence en Europe pour les entreprises internationales, y compris de finance, devant la Bourse de Londres.

Credit Suisse, BNP Paribas, Citi et Morgan Stanley sont les coordinateurs de l’introduction en Bourse d’Allfunds.