Actions européennes : Mêmes causes pour des effets contraires

Les marchés plongent aujourd’hui pour les mêmes raisons qui les soutenaient l’année dernière
La faiblesse du prix du pétrole ou les taux bas ne sont plus considérés comme des facteurs de soutien

Il y a un an, les commentateurs ne parlaient que de « l’alignement des planètes » pour les marchés financiers européens. Un prix du pétrole en baisse, de bonnes perspectives de croissance et des profits attendus en hausse sur le Vieux continent, une Chine qui amorçait un ralentissement mesuré, un dollar fort renforçant la compétitivité européenne… Tous les critères étaient alors réunis, début 2015, pour que les marchés d’actions européens progressent.