« Pourquoi l’avenir de l’immobilier collectif passe par l’OPCI » 

Par Daniel While, directeur recherche et stratégie, Primonial
Investi via l'assurance vie ou le compte titres, l'OPCI dispose d'un track record conforme aux attentes
Accessible à partir de faibles montants, sa structuration permet de traverser différents cycles de marché
P. Matsas, Par Daniel While, directeur recherche et stratégie, Primonial

Lancé en 2008, l’OPCI a grandi à l’ombre des valeurs établies de la pierre-papier : SCPI, SCI, foncières cotées. Dix ans après, fin 2018, le marché des OPCI comptait 12 sociétés de gestion et 18 fonds pour un actif total de 15 milliards d’euros. Pour autant, ces chiffres demeurent modestes au regard de la capitalisation de placements immobiliers plus anciens (50 milliards d’euros pour les SCPI) et au regard de l’allocation immobilière de l’assurance vie (4 % des placements des assureurs, soit 96 milliards d’euros).