Une hausse en faux-semblant en janvier pour l’immobilier parisien

Selon le dernier baromètre de MeilleursAgents.com, les prix de l’immobilier ancien ont augmenté dans la quasi-totalité des départements en Ile-de-France au mois de janvier, après six mois de baisse consécutifs. Ainsi, les prix ont progressé de 0,3 % à Paris, 0,8 % dans les Hauts-de-Seine, de 0,4 % dans le Val-de-Marne, de 0,4 % sur la totalité de la petite couronne (départements 92,93 et 94) malgré une stagnation des prix en Seine-Saint-Denis, et de 0,2 % en grande couronne (départements 77, 78, 91 et 95). Malgré cette hausse, le courtier constate, à partir de son indicateur de tension immobilière, qu’avec seulement 0,5 à 1,1 acheteur actif pour un vendeur, le déséquilibre entre l’offre et la demande devrait favoriser la baisse des prix dans les prochains mois. Cette hausse ponctuelle s’explique notamment « par un effet saisonnier qui voit la demande gonfler de janvier à juin, notamment pour les appartements familiaux. Si comme en 2013, les premiers mois de 2014 devaient être haussiers, cela ne remettrait pas en cause notre scénario d’une baisse de -3 % à -5 % sur l’année à Paris », précise dans un communiqué Sébastien de Lafond, Président et fondateur de MeilleursAgents.com.