Paris : 42% des appartements se louent plus cher que le plafond autorisé

Selon l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV), 42% des loyers à Paris ne respectent pas l'encadrement des loyers mis en place le 1er août dernier dans le cadre de la loi Alur. Au total, l'association a épluché 650 petites annonces sur plusieurs sites (Se Loger, Fnaim, le bon coin, PAP...) et a observé que ces loyers étaient en moyenne 150 euros par mois au-dessus du plafond autorisé.