Les propriétaires encore trop nombreux à mal évaluer les provisions pour charges

Dans une étude sur les charges locatives des immeubles de bureaux en Ile-de-France, le conseiller en gestion des affaires Lowendalmasaï explique que les propriétaires sont encore trop nombreux à mal évaluer les provisions pour charges. Selon ses calculs, on observe 10% de marge d’erreur dans 26% des cas audités. "Le manque de transparence sur la répartition des charges est également très répandu", ajoute Lowendalmasaï.