Les prix des logements anciens diminuent de 1 % sur un an

Selon l’indice Insee-Notaires du troisième trimestre 2014, les prix des logements anciens baissent de 0,4 % par rapport au trimestre précédent (en données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS). Après -0,4 %, les prix des appartements anciens reculent de 0,9 % quand les prix des maisons se stabilisent.

Sur un an, la baisse représente - 1,0 % au troisième trimestre, après –1,3 % au deuxième trimestre. Ce recul est davantage marqué pour les appartements (–1,7 %) que les maisons (–0,4 %).

En Île-de-France, les prix des logements anciens sont stables au troisième trimestre 2014. La baisse sur un an représente 1,2 %, (pour les appartements :–1,6 % et pour les maisons :–0,5 %).

En province, la tendance est toujours à la baisse. Sur un an, les prix diminue de –0,8 % (après –1,0 % au deuxième trimestre) allant de -1,7 % pour les appartements à – 0,3 % pour les maisons.

Après avoir augmenté puis reculé en septembre, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois est désormais estimé à 725 000, contre 735 000 le trimestre précédent. Pour autant, ces données dépassent celles enregistrées sur un an, en septembre 2013 (688 000, soit +5,4 %).