Les deux craintes sur le marché immobilier en 2016

Dans son bilan mensuel pour le mois de novembre, le courtier Empruntis a dressé les risques qui pèsent sur l'année 2016 en matière de marché immobilier. Selon le courtier, "l'insuffisance de biens disponibles" sur le marché du neuf pourrait pénaliser les primo-accédants. Par ailleurs, le niveau plutôt stable des prix, "pourrait ne pas durer".

En revanche, les éléments d'optimisme pourraient soutenir la reprise : l'élargissement du PTZ, les objectifs ambitieux des banques, et les taux de crédits qui devraient rester bas sous l'effet de la politique accomodante de la BCE, souligne Empruntis.