Les crédits immobiliers tirent le crédit aux particuliers vers le haut

Les crédits immobiliers (+3,2% sur douze mois) ont fait progresser l'encours des crédits aux particuliers en avril, détaille la Banque de France.

La progression des crédits immobiliers permet à l'encours des crédits aux particuliers de progresser, a détaillé la Banque de France lundi en ce qui concerne les statistiques du mois d'avril. Au total, l'encours des crédits aux particuliers a progressé de 3,1% en France sur douze mois, un rythme quasi identique à celui de mars (+3,0%). Sa progression tient donc aux bons chiffres des crédits immobiliers accordés (+3,2% sur douze mois après +3,0%), alors que la croissance des crédits à la consommation a nettement ralenti (+1,4% après +1,8%).

La production de nouveaux crédits à l'habitat a atteint 15,2 milliards d'euros en avril, un plus haut depuis janvier 2011 ajoute la banque de France, les flux nets de nouveaux crédits, en tenant compte des amortissements et des renégociations, étant positifs de 3,3 milliards après 4,7 milliards en mars. S'agissant des crédits à la consommation, la production a progressé à 4,1 milliards d'euros en avril, un plus haut depuis décembre 2010. L'encours total des crédits aux particuliers s'élevait à 1.027,4 milliards d'euros fin avril, contre 1.000,1 milliards un an plus tôt.

Source : Banque de France

En ce qui concerne les taux des crédits à l'habitat, la Banque de France souligne qu'ils ont été de 2,34% à long terme et à taux fixe, encore en baisse par rapport au mois précédent (2,44%) qui proposait déjà un taux inférieur à la moyenne de ces derniers mois. Ci-dessous, un tableau récapitulatif de la baisse des taux d'intérêts moyens à l'habitat pour toutes durées.