Le prélèvement à la source risque de faire baisser la capacité d'emprunt

Dans une note publiée jeudi 18 juin, le courtier Immoprêt s'inquiète d'une des conséquences possibles de l'instauration du prélèvement de l'impôt à la source sur les capacités d'emprunt des ménages. Selon le fondateur du cabinet Ulrich Maurel, le prélèvement à la source irait même jusqu'à faire "baisser la capacité d'emprunt des clients acquéreurs". Selon lui, actuellement "les banques qui déduisent les impôts des revenus pour calculer cette capacité sont très rares. Cela risque donc de dégrader l'endettement des emprunteurs".

Immoprêt prend un cas pratique pour illustrer ce point de vue. Celui d'un couple payant 3 524€ d'impôts par an. Le crédit accordé sera de "387 000€ FAI, avec un crédit sur 20 ans à 2,10% pour une échéance de 2 213€ pour des revenus de 6 640€, soit 33,33% de taux d'emprunt". En revanche, en déduisant les impôts payés à la source après la réforme, ce couple pourra emprunter "371 000€ FAI, avec un crédit sur 20 ans à 2,10% pour une échéance de 2 123€ pour des revenus de 6 370€ (6 640 - 270€ mois prélevé à la source), soit 33,32% de taux d'emprunt." Soit une perte d'emprunt de 16.000 euros sur 20 ans.