Le niveau de logements neufs mis en vente encore en chute

L’observatoire de la Fédération des promoteurs immobilier note qu’avec 17.339 ventes au détail de logements neufs au 1er trimestre 2014, la commercialisation reste à un niveau historiquement bas. Si elle progresse de 3%, soit environ 500 logements par rapport au 1er trimestre 2013, elle demeure bien en-deçà des chiffres enregistrés à la même période de 2010 et de 2011 (respectivement 27.092 et 22.049 ventes). La FPI remarque que les mises en vente enregistrent leur plus bas niveau depuis la création de l’Observatoire FPI (2010) : avec 17 704 nouveaux logements mis sur le marché en ce début d’année, l’offre nouvelle est inférieure de 38 % par rapport à 2010. Dans ce contexte, l’offre commerciale recule progressivement avec 85.360 logements disponibles à fin mars 2013, soit 13,5 mois de ventes. Les prix demeurent stables depuis mi‐2012.

Ces indicateurs sont préoccupants. La Fédération craint un risque de début de pénurie si l’offre, qui ne se renouvelle déjà quasiment plus, baisse encore.

Source : Conférence de presse du 15 mai 2014