Le boom des logements vacants depuis 2008

En trente-trois ans, le parc de logements vacants sur le territoire s'est accru de près d'un million, pour atteindre 2,8 millions en 2015 affirme le Cercle de l'Epargne dans sa lettre hebdomadaire. L'accélération s'est surtout fait ressentir à partir de 2008.

"Les régions, confrontées à la crise, à un fort taux d’émigration, possèdent un nombre croissant de logements inoccupés. La métropolisation aboutit à ce que des logements en milieu rural ne soient plus habités. Par ailleurs, les délais de vente des biens immobiliers ont tendance à s’accroître depuis le début de la crise de 2008. L’alourdissement de la fiscalité ainsi que de la réglementation ont conduit de nombreux propriétaires à retirer de la location des logements", explique le Cercle.