La restitution du dépôt de garantie: principale source de grief entre locataires et bailleurs

La Confédération générale du logement (CGL) vient de dévoiler dans son dernier baromètre les plaintes les plus courantes émanant des locataires à l’égard de leurs bailleurs. Le grief qui arrive en tête concerne la restitution du dépôt de garantie (12,20 % des demandes), souvent lié à un désaccord lors de l’état des lieux à la sortie du logement. La CGL préconise à cet égard la création d’une caisse nationale qui serait alimentée par les dépôts, qui ne seraient plus de facto à la main du bailleur. Les troubles de jouissance sont ex-aequo avec le dépôt de garantie. La répercussion des charges locatives arrive en deuxième position (8,66 %). Sur la troisième marche du podium, les travaux et réparations représentent 8,38 % des demandes. Un chiffre stable, comparé aux années précédentes.