La remontée des taux devrait être "lente et modérée", souligne le Crédit Agricole

Dans ses prévisions sur l'année immobilière en 2016, l'économiste de Crédit Agricole Paul Eluère prévoit que l'effet d'aubaine dans l'immobilier résidentiel pourrait s'atténuer dans le courant de l'année. "La remontée (des taux) devrait être lente et modérée", explique-t-il en affirmant que le marché de l'ancien devrait se corriger légèrement, de l'ordre de 5% sur les ventes et de 1% sur les prix.

Voir l'analyse complète du Crédit Agricole.