La France reste une destination prisée des investisseurs amateurs de sports d’hiver

Si la France n’est plus, en 2016, la première destination mondiale de ski, elle reste attractive pour la clientèle internationale en raison de ses tarifs plus raisonnables, selon l’étude d’Athéna Advisers, un cabinet de conseil en investissement. «En 2015, les clients internationaux représentaient 21,80% des investisseurs dans les Alpes, alors qu’ils ne représentaient que 15,63 % en 2012: une croissance de plus de six points de pourcentage en seulement trois ans, qui témoigne du succès grandissant des stations françaises auprès de la clientèle internationale», indique Athéna Advisers. Cette tendance devrait avoir de fortes chances de se poursuivre avec la montée en gamme des stations françaises.