Airbnb : les amendes battent des records à Paris

Les plateformes sont aussi dans le collimateur de la municipalité parisienne.

Pas moins de 2,1 millions d’euros d’amendes ont été infligés à des multipropriétaires de locations touristiques à Paris en 2018, a indiqué au Parisien Ian Brossat, adjoint (PCF) à la maire de Paris. Au-delà des seuls loueurs, la municipalité a dans le viseur les plateformes : « il n’est pas normal que seuls les propriétaires fraudeurs soient condamnés. Les plateformes qui ne respectent pas la réglementation doivent également être sanctionnée », a-t-il précisé. Ce que devrait permettre la loi Elan, mesure qui prévoit des sanctions financières de l’ordre de 12.500 euros par annonce hébergée illégalement par la plateforme.