Pinel, taux bas, PTZ... La très bonne santé du marché du neuf en 2016

Les réservations de logements neufs ont culminé l'an dernier à 148.618, soit une progression de 21% par rapport à 2015.
Bloomberg

2016, un nouveau grand millésime pour l'immobilier neuf. Selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), le marché du neuf s'est une fois de plus illustré par des chiffres de ventes très élevés l'an dernier, après une année 2015 déjà très bonne. Le total des réservations de logements neufs s'est porté à 148.618 soit une hausse très nette de 21% sur l'année. Rien que sur le quatrième trimestre 2016 la progression a été de 16% sur un an, «le neuvième trimestre consécutif de hausse», indique la FPI.

Le niveau de réservations constatées par la FPI l'an dernier est «le niveau le plus élevé atteint depuis que l’observatoire de la FPI couvre l’intégralité du territoire national, en 2010», indique la Fédération. Pour retrouver des chiffres aussi élevés, il faut remonter à des données antérieures à la crise financière de 2008, à une époque où les mises en chantier étaient beaucoup plus dynamiques qu'aujourd'hui.

Dans le détail, ce sont surtout les ventes au détail qui ont tiré leur épingle du jeu (+25,2%) et des résidences services (+30,5%), dans des volumes toutefois plus légers sur ce dernier secteur.

Parmi les réservations au détail, les niveaux de progression des ventes s'équilibrent entre les ventes en accession (+26,9%, à 55.356 ventes) et celles à investisseurs (+23,7% à 61.325 ventes). Pour le premier point, le renforcement du PTZ et les conditions de financement très basses l'an dernier expliquent la progression. Pour le second, le dispositif Pinel, mis en place fin 2014 et en vigueur jusqu'à la fin 2017 continue de jouer à plein régime.

Fichiers: