Sondage

Les SCPI et le numérique peuvent encore progresser

72% des Français ne sont toujours pas disposés à passer à une souscription digitale.

Quel lien les Français ont-ils avec l’outil numérique, notamment lorsqu’il est question de leur épargne ? En contrepoint aux problématiques liées à la retraite et particulièrement à la nécessité des épargnants de diversifier leur patrimoine, une enquête menée pour BNP Paribas REIM (1) s’est intéressée non seulement à leur perception des SCPI et à la présence du numérique dans des phases clés comme la souscription d'un placement.  

Au terme de l’étude, quelques points saillants sont à relever. Tout d’abord la méconnaissance du placement pierre-papier pour un grand nombre d’épargnants et ce alors que les SCPI ont collecté 8,6 milliards d’euros en 2019, soit des niveaux records de collecte en France. En chiffres, pas moins de 60% des Français interrogés ont déclaré ne pas connaitre la pierre-papier, une proportion qui atteint même 76 % chez les millennials. De fait, seuls 4 % du panel interrogé détiennent des parts de SCPI. Toutefois, cette part est amenée à progresser rapidement indique l’étude puisqu’une fois sensibilisée au produit, près d’une personne sur trois (31 %) se déclare disposée à investir dans ce type de placement. Ce chiffre atteint même 39 % chez les 35-49 ans.

En outre, un mode de souscription en ligne ne rebuterait pas un nombre significatif d’épargnants. Toujours selon l’étude, plus d’un quart des Français seraient disposés à investir dans un produit d’épargne via internet. Dans le détail, la disponibilité 24h/24 et 7j/7 associée à la rapidité des démarches de souscription constituent les principales motivations pour investir en ligne. Mais il est également précisé que l’accompagnement par un conseiller demeure un besoin non négligeable. Sur les 72% des Français qui ne sont toujours pas disposés à passer à une souscription digitale de leurs placements financiers, "77% n’ont pas confiance et évoquent un souci de sécurité, et 72% expriment le besoin d’être accompagnés", pointe l'étude.

Cette vue d’ensemble conduirait finalement un tiers des Français à investir dans une SCPI, et parmi eux, près de la moitié seraient disposés à le faire via une plateforme en ligne. Ce résultat a été exploité par BNP Paribas REIM qui, dans la foulée, a annoncé la possibilité d’une souscription 100% digital pour sa SCPI phare, Accimmo Pierre.

(1) Méthodologie - Etude Kantar réalisée sur un panel online du 22 au 24 janvier 2020, auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 Français âgés de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, région).