Les prix baissent plus dans l’immobilier d’entreprise que résidentiel

Les risques de surproduction sont importants en Ile-de-France d’après le Crédit Foncier. Dans ce contexte, les loyers sont attendus en repli.

Les ajustements de prix ne sont pas terminés dans l’immobilier d’entreprise en France. Le Crédit Foncier attend un repli de 5 à 25% des valeurs selon le type d’actifs sur l’année 2009 (voir tableau). «La correction sera plus marquée d’une manière générale dans l’immobilier d’entreprise que dans le résidentiel, où la résistance sera particulièrement forte dans les marchés centraux», souligne Emmanuel Ducasse, directeur des expertises pour la région parisienne au Crédit Foncier.