Immobilier résidentiel

Les investisseurs se porteront moins sur l'immobilier résidentiel en 2014

Un baromètre EY montre une désaffection pour ce type d'investissement

Selon le baromètre du marché de l’investissement immobilier en 2014 réalisé par EY, l’immobilier de bureaux retient toujours principalement l‘intérêt des investisseurs, 23 % d‘entre eux y portent un intérêt fort, une valeur à relativiser au regard de la part conséquente (46 %) enregistrée en 2013). L’immobilier commercial suit avec 13 % d‘intérêt fort et 37 % d‘intérêt modéré, mais enregistre toutefois une chute importante par rapport à l’an dernier (43 % fort et 33 % modéré). En 2014, les investisseurs semblent réduire leur intérêt pour l’immobilier résidentiel (intérêt faible : 41 %, intérêt inexistant : 28 %).