Les investisseurs locatifs sont-ils découragés ?

Dans une note publiée pour le mois de novembre, le courtier Cafpi regrette "un manque de motivation" des investisseurs locatifs.

Serait-ce le début d'un retournement de l'investissement locatif ? Dans une note de conjoncture publiée pour le mois de novembre, le courtier Cafpi affirme que les investisseurs locatifs commenceraient à être "découragés" et à manquer peut-être de motivation sur le marché immobilier.

Alors qu'au premier semestre ils ont été présents massivement sur le marché du neuf, poussés par le dispositif Pinel, "ils se montrent discrets dans le neuf et toujours moins nombreux dans l'ancien" désormais, affirme le courtier. 

Les derniers chiffres publiés par la Fédération des promoteurs immobiliers pour le troisième trimestre montrent pourtant une situation moins critique. Les ventes aux investisseurs dans le neuf ont enregistré une nouvelle augmentation de +55,5% par rapport au même trimestre l'an dernier.

C'est certes moins que la progression enregistrée au premier semestre (+66,2%) mais ce chiffre témoigne de l’intérêt encore présent des ménages investisseurs. On se rapproche même doucement des niveaux connus en 2011, avec une marge encore bien présente (le chiffre est encore 15% inférieur en volume).