Les investisseurs immobiliers passés à la loupe

AgefiActifs.com
Dans une étude, le Crédit Foncier note que ces investisseurs français ont des revenus plus élevés qu'auparavant et qu'ils privilégient l'Ile-de-France et le très grand sud pour leurs acquisitions.

Dans sa quatrième étude consacrée aux investisseurs immobiliers particuliers, le Crédit Foncier a dressé le profil de l'investisseur français via une étude réalisée avec 6.000 personnes.

Les investisseurs français ont un revenu annuel médian de 69.300 euros, soit 9% de plus qu'en 2010. Ils sont mieux dotés en Ile-de-France (79.670 euros) et en Paca (72.250 euros). Au national, deux investisseurs sur trois ont plus de 40 ans (69%), l'âge moyen étant de 45 ans.

Les surfaces de prédilection des investisseurs sont les petites surfaces (studios et deux-pièces pour la moitié), la surface moyenne étant de 45 mètres carrés pour un budget médian de 164.000 euros (en baisse de 1% par rapport à 2014). Logiquement, les budgets d'acquisition sont plus élevés en Ile-de-France (209.000 euros) qu'en Pays-de-Loire (165.000 euros).

Sur les régions choisies par ces investisseurs, l'Ile-de-France et les quatre grandes régions du sud de la France (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine et Paca) concentrent 79% des investissements.

Enfin, les trois motivations des investisseurs sont la perspective de payer moins d'impôts (50%), de se constituer un patrimoine (47%) et de préparer sa retraite (46%).