Le ralentissement économique fait chuter l’immobilier francilien

La baisse s’accélère sur le marché des utilisateurs. L’investissement en immobilier d’entreprise a déjà reculé de 60% en 2008.

La crise a finalement rattrapé le marché des bureaux au quatrième trimestre 2008. Jusqu’en septembre, le volume de transactions réalisées par des utilisateurs finaux en Ile-de-France avait baissé modérément, de 8%. Toutefois, sur les trois derniers mois de l’année, la demande placée s’est contractée de plus de 30%, d’après les données d’Immostat.