Immobilier

Le Pinel ne doit pas brouiller les critères de choix

Le dispositif fiscal a œuvré au redressement des ventes des promoteurs immobiliers
Pour autant, la réduction d'impôt ne doit pas faire oublier la sélectivité dans les programmes

Les investisseurs locatifs ont permis à la promotion immobilière de repartir en 2015 grâce au dispositif fiscal revisité Pinel. La preuve en chiffres : les ventes auprès des investisseurs progressent de 63 %  sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à 2014 et le nombre de réservations depuis janvier a atteint 35.600. Néanmoins, le rythme semble ralentir en cette fin d’année. Les mises en vente restent à un bas niveau et les promoteurs sont peu enclins à faire un geste sur les prix.