Immobilier haut de gamme

Le marché parisien se redresse en 2014

Le volume des transactions sur l’immobilier haut de gamme parisien a fortement progressé au début de l’année. Les prix restent quant-à-eux stables, en décalage par rapport à de nombreuses grandes villes à l’étranger qui ont vu, en 2013, leur prix fortement augmenter sur ce segment de marché

Alors qu’en 2013 l’immobilier haut de gamme à Paris restait à la traîne, en total décalage par rapport à la très forte croissance du nombre de ventes et des prix observée presque partout ailleurs dans le monde, Daniel Féau, une société de conseil en immobilier de luxe, constate que « depuis début 2014, la tendance de la baisse des volumes à Paris s’est inversée totalement ». Ainsi, le chiffre d’affaires de son réseau d’agences progresse de 106 % sur le seul mois de mars 2014 par rapport au même mois de l’année dernière, à 97,4 millions d’euros contre 47,2 millions en 2013.