Immobilier

Le marché locatif privé à son tour déprimé

Si, de 1998 à 2009, les loyers ont progressé de 3,2 % en moyenne par an, ils marquent leur première baisse cette année. L’activité sur le marché locatif privé ralentit nettement, les locataires attendant avant de changer de logement.

L’été a été maussade pour le marché locatif privé alors que celui-ci est souvent actif durant cette période. L’attentisme qui touche la vente immobilière est en effet désormais de mise sur le marché locatif, selon la dernière étude de Clameur. Ainsi, pour la première fois depuis 1998, les loyers baissent, y compris à Paris.

Blocage du marché.