Le développement des résidences de tourisme en souffrance

Vétusté des biens, non-renouvellement des baux sont les principales raisons avancées à la sortie de 3.600 appartements en un an du parc d'hébergements touristiques
Le secteur doit retrouver une dynamique pour consolider sa place à part entière à côté des hôtels et de nouveaux concurrents
Résidence Adagio Paris Bercy - L'industrie hôtelière française en 2015 -KPMG

« Vers un souffle nouveau ?», tel est l'intitulé du chapitre consacré aux résidences de tourisme dans la dernière étude de KPMG sur l'industrie hôtelière. En effet, à la peine en matière de développement, ce marché doit désormais se redynamiser pour rester dans la course des hébergements touristiques, notamment face à des locations de biens meublés. Cette étape importante passe principalement par une rénovation de son parc.