Immobilier

Le crédit sous surveillance

Le Haut conseil de stabilité financière, réuni le 12 décembre, alerte sur les risques de l'endettement lié au crédit immobilier
L'autorité préconise de revenir à des durées de crédit n'excédant pas 25 ans et de respecter la limite du taux d'effort de 33 %
Fotolia

Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF), qui s'est réuni le 12 décembre dernier, tire le signal d'alarme sur l'endettement français. Il estime que « les risques pour la stabilité financière tendent plutôt à s’accentuer à partir d’un niveau déjà élevé », en particulier ceux liés à l’endettement du secteur privé non financier. Il pointe aussi ceux « associés à la pression que l’environnement actuel de taux d’intérêt durablement bas exerce sur la profitabilité des institutions financières et leur gestion actif-passif ».