Le Crédit Foncier entrevoit une reprise durable du marché immobilier en 2016

Le volume de crédit attendu pour 2016 s'élève à 163 milliards d'euros pour un volume de transactions à 825.000 unités.

L'année 2016 confirmera-t-elle les bons chiffres de 2015? Le Crédit Foncier se veut assez optimiste sur la réponse. "Le maintien des taux au cours des prochains mois, à ces niveaux jamais vus, devrait permettre une reprise durable en 2016 du marché du logement", a affirmé Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier lors d'une conférence de presse sur le sujet.

L'année 2015 a porté le marché immobilier grâce à trois grands facteurs selon la filiale de BPCE : des taux d'intérêts historiquement bas, l'impact du dispositif Pinel dans le neuf et la baisse des prix. Ces trois facteurs ont permis d'enregistrer un nombre de transactions en hausse de 16% sur un an (800.000 transactions dans l'ancien), et la construction de 352.000 logements, un niveau identique à l'année précédente mais "les permis de construire repartent à la hausse", précise le Crédit Foncier.

L'énergie insufflée au secteur immobilier en 2015 devrait donc se confirmer en 2016 avec la prévision d'un volume de crédit à 163 milliards d’euros (soit une hausse de 4,5%), un volume de transactions à 825.000 logements, la construction de 379.000 logements (+7,7%), et la poursuite de la baisse des prix dans l'ancien, "estimée à 0,9 % pour toute la France, 1 % pour la Province et 0,8 % pour l’Ile-de-France". Le tout avec des taux d'intérêts qui devraient se stabiliser à un niveau très bas de 2,20% en moyenne.