LCL annonce une remontée de son taux immobilier à 20 ans

La banque est la première institution à annoncer une hausse de ses taux d'intérêts après une chute continue des taux durant des mois. La raison : la flambée des taux souverains en Europe qui devrait amener d'autres banques à lui emboîter le pas.

La hausse a bien débutée. La banque LCL a annoncé qu'elle entamait une augmentation des taux d'intérêts sur ses crédits immobiliers à 20 ans. Le chiffre est très modeste certes, le taux d'emprunt passe de 2,10 à 2,20%. Concrètement, un crédit à 200.000 euros coûtera à son bénéficiaire 2.000 euros de plus.

Mais la symbolique est forte. Les observateurs attendaient avec impatience la première banque qui oserait annoncer une hausse des taux après une baisse continue durant un an et demi. Et ce n'était pas chose facile : aucune ne voulait lancer le mouvement de peur de perdre des parts de marché dans la course aux nouveaux clients.

Vers une remontée de 0,3% ?

La raison à cette remontée est mécanique. Le taux des obligations assimilables au Trésor (OAT) a flambé à partir de la fin avril. De 0,40% dans les derniers jours du mois, le rendement à 10 ans est passé au dessus des 1% dans les premiers jours de mai, dans le sillage du Bund. 

Indexé sur les obligations souveraines, le niveau des taux immobiliers doit par conséquent augmenter. Dans une récente interview à l'Agefiactifs.com Sandrine Allonier, responsable des relations banque chez Vousfinancer.com, affirme qu'il devrait même "remonter de 0,1 à 0,3% d'ici septembre".

Le niveau des taux d'intérêts immobiliers reste toutefois à des niveaux historiquement bas. Spécialisée dans le courtage en crédit, l'agence Credixia écrit dans une note publiée lundi 18 mai que "c’est le moment ou jamais d’acheter ou de renégocier son prêt. Les demandes de rachats de crédits ont explosé ces derniers mois chez les courtiers".