En ce moment sur l'Agefi Actifs

La ministre des outre-mer veut un grand plan logement adapté à l'outre-mer

George Pau-Langevin a indiqué lors du congrès de l'USH les sept priorités de son ambition pour l'habitat outre-mer

A l’occasion du Congrès annuel de l’Union sociale pour l’habitat (USH) de ce mardi 23 septembre, la ministre des outre-mer, George Pau-Langevin, a évoqué l’adaptation du plan de relance du logement à l’outre-mer. Les mesures annoncées par Manuel Valls le 29 août dernier doivent en effet s’appliquer en outre-mer mais demandent quelques aménagements.

En effet, les besoins en logements locatifs sociaux restent très importants et sur l’ensemble des outre-mer, le déficit de logement est supérieur à 90.000. Plus de 70.000 logements sont estimés informels ou insalubres dans les 5 DOM. Sans compter qu’un autre enjeu est l’adaptation de la politique au vieillissement de la population.  Sept priorités ont été retenues pour un plan Logement Outre-mer.

Les sept grands principes du plan logement outre-mer:

- une priorité réaffirmée pour la construction neuve

- une attention renforcée pour la réhabilitation

- l’encouragement des parcours résidentiels

- la lutte contre l’habitat indigne

- la libération et l’aménagement du foncier

- la maîtrise des coûts de la construction

- la transition énergétique pour le logement social outre-mer 

Stabilité du cadre fiscal. Parmi les principes directeurs, figure la mise en place de moyens en faveur de la construction de logements sociaux outre-mer. Sans dévoiler le détail des dispositions du projet de loi de finances qui sera présenté en conseil des ministres le 1er octobre prochain, la ministre a voulu rassurer sur la préservation de la ligne budgétaire unique, qui permet le financement de la politique du logement outre-mer. De même, s’agissant de la stabilité du cadre fiscal de l’investissement dans le secteur du logement, la ministre a rappelé les propos récents du  Président de la République « les dispositifs de soutien fiscal à l’investissement dans le logement social outre-mer seront préservés a minima jusqu’en 2017 » a-t-elle ainsi précisé dans son discours.

Pour autant, de nouveaux modes de financement sont également recherchés. La ministre cite alors le nouveau crédit d’impôt investissement, mis en place dans le cadre de la loi de finances pour 2014, tout en notant la préoccupation de son préfinancement. Elle donne également l’exemple de la Nouvelle Calédonie, territoire où le crédit d’impôt ne s’applique pas, et où des projets de financements innovants ont été conçus. Ainsi, la ministre soutient la démarche expérimentale d’un prêt à taux zéro en alternative à la défiscalisation.

Réhabilitation du parc social. Une autre priorité porte sur la réhabilitation du parc social existant outre-mer. Eloignés des normes de confort standard, les logements sociaux ont de lourds besoins . La ministre envisage d’étudier les possibilités de financement des opérations de réhabilitation, notamment par des mécanismes fiscaux appropriés. Les moyens seront également mis sur l’accession sociale.

Libération du foncier. La libération et l’aménagement du foncier constituent également un enjeu pour la construction de nouveaux logements. Or de nombreux obstacles sont à prendre en compte : le risque sismique aux Antilles, la présence de nombreux espaces protégés, la compétition entre les différents usages du sol, l’importance de l’indivision et l’existence d’une forte propension à la rétention foncière. Sans compter des coûts d’aménagement plus importants qu’en métropole. Aussi, l’identification du propriétaire de la parcelle doit être facilitée. Enfin, les loyers doivent être compatibles avec les ressources des ménages ultramarins.

CIDD. Si le taux du crédit d’impôt développement durable est renforcé, les travaux concernés sont mal adaptés aux contextes tropicaux. La ministre souhaite une adaptation des paramètres de ce dispositif aux besoins propres aux outre-mer, en particulier pour ce qui concerne le bouquet de travaux éligibles. 

Fichiers
Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 16h24
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus